Je suis une cougar parait-il !

cougar n.
se dit d’une femme, généralement de plus de 40 ans qui fréquente des hommes sensiblement plus jeunes (au sens propre, désigne un félin synonyme de puma).
Bon ben, voila, j’avoue je fréquente un homme qui a 10 ans de moins que moi, et paf, me voila affublée d’un gros post-it sur le front avec écris «cougar». Et bien je dis NON, je ne suis pas une cougar, mais tout simplement une femme de 46 ans, mais qui se regarde le matin dans le miroir en se disant «c’est chouette d’avoir 20 ans » (ok pas tous les matins, certains sont plus difficiles que d’autres) et que la journée qui s’annonce sera remplie de moments insolites. L’avantage d’être quadra, c’est qu’on est bien plus sûre de nous-même qu’en début de vingtaine. On sait ce qu’on aime et ce qu’on aime pas, on sait ce qu’on veut et ce qu’on ne veut pas, on prends la vie au jour le jour plus facilement, notre sensualité est débordante et notre libido atteint les sommets. Voila une liste de points discutables, soit, mais objectifs quand même de l’avantage d’avoir 40 ans, enjoy!

La femme mûre est séduisante. Ben oui, ça fait  25 ans de techniques de drague testées, sélectionnées et validées. Sa cadette en est juste à son babillement.

La femme mûre sait être désirable.A force de se voir dans la glace, elle connaît ses atouts et sait en user. Sa cadette fait des complexes.

La femme mûre est une bombe au lit. Sauf si elle ne répond pas aux deux premiers critères cités au dessus, bien sûr. Sa cadette n’a pas la même expérience.

La femme mûre n’enquiquine personne avec ses désirs d’enfants. Soit elle en a déjà, soit elle n’en a jamais eu, et de toutes les façons, elle n’est pas là pour ça. Sa cadette a l’horloge biologique en pleine éruption hormonale, TIC, TAC les filles.

La femme mûre accepte son chéri comme il est. Avec elle, pas de souci, Il est bien tel qu’il est, elle ne le juge pas et lui fout une paix royale, de toute manière on sait bien qu’il y a un monde entre notre vision des choses et la réalité. Sa cadette n’a qu’une seule ambition, le faire changer de coupe de cheveux, de vêtements, de nourriture et d’amis (surtout). Elle va avoir l’espoir pendant des années de transformer le prince charmant en clône de ce qu’elle aimerait (comme elle croyait que si elle pense que ce serait bien que prince charmant fasse ceci ou cela, comme-ci ou comme-ça, il le fera forcément comme elle l’imagine. La phrase est longue et compliquée comme la pensée de la dites demoiselle).

Non, vraiment, il n’y a pas à hésiter, la femme mûre est imbattable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s