L’art du n’importe quoi

cover harlequin

Lorsque je me suis faite plaquée, il y a 3 ans, par le père de mes filles adorées, j’avais besoin d’une dose incommensurable de confiance en moi en tant que femme. Déshabituée de la drague depuis 22 ans, je me retrouvais dans une jungle où les règles m’étaient inconnues.

Ne sachant pas comment rencontrer quelqu’un, je décidais de m’inscrire sur les fameux sites de rencontre dont j’avais lu quelques articles dans des journaux féminins. C’est quelque chose de très spécial, d’abord mettre sa photo, se décrire, se vendre pour être attirante au plus preneur, c’est toute une expérience.

Ensuite viens le moment ou notre profil est scruté, notre photo regardée et ou l’on reçoit des messages d’inconnus. Et là c’est un univers particulier qui s’ouvre à nous, ce que j’appelerais «les rencontre du 3ème type». À l’époque j’étais naïve et ignorante sur la façon dont tout cela fonctionnait, les premiers messages m’ont laissé dubitative.

Que répondre à ce genre de discours par exemple :

– Bonsoir comment vous allez ?

– Moi c’est Philippe et vous ?

– je mesure 1.80 , 72 kg et honnêtement je recherche une femme sympa et sérieuse pour refaire ma vie je suis dans la vente et service, ça fait 2 ans que je vis au Canada

– quel âge avez vous et que faites vous dans la vie ?

– mais la photo qui se trouve sur l’écran c’est pas la mienne mais celui de mon ami c’est lui qui l’a crée pour moi ça fait pas longtemps que j’ai msn je veux refaire ma vie et rencontré et une femme sympa et sérieuse honnête et prête a refaire sa vie avec un homme

– alors si tu veux on peut mettre la cam

Réponse déconnexion….bip

J’ai eu, je pense, la bonne idée de garder pas mal de ces conversations virtuelles et j’aimerais les partager sur le blogue de temps à autre afin de montrer la palette variées d’hommes qui nous abordent et peut-être montrer à travers ces conversations leur manière de fonctionner sur les sites de rencontre.

Mesdames si vous avez des expériences croustillantes ou romantiques dans ce domaine, allez zou, envoyez-les moi qu’on échange entre copines ces grands moments de l’anthologie de l’amour virtuel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s