Le fantasme de l’amour idéal !

800px-L'amour_São_Paulo_March_2012-12

L’amour idéal est-il un fantasme, existe t’il vraiment, est ce simplement le miroir que la société veut nous donner d’une notion de bonheur entre hommes et femmes?

J’avais cru vivre ce genre de sentiment il y a 22 ans de cela, lorsque j’ai rencontré le père de mes filles. Aujourd’hui après avoir partagé, 21 ans de vie commune avec cet homme qui me rendait heureuse et me donnait des ailes, je réalise que retrouver l’amour avec un grand A, à 46 ans, en 2013, risque de ne rester qu’un long fantasme sans espoir.

Après tant d’années de vie  à deux, puis à 4, en famille, nos sentiments les plus profonds, les plus enflammés, deviennent ronronnant et routiniers. Bien sur, une fois que l’étincelle a jailli, et que la flamme est apparue, il faut entretenir le feu intérieur, le raviver, le protéger des tempêtes et l’attiser quotidiennement.

Mais comment prendre les choses, quand votre douce moitié, verse un seau d’eau glacée sur ce bien précieux que vous préserviez depuis tant d’années, sans égards ni considérations ?

Vous vous sentez complétement perdue, décontenancée, trahie, vous avez beau tenter de rallumez ces tissons défaillants, rien n’y fait. Pourtant vous étiez prêtes à tout, à tout accepter, à changer de position, de manière de rallumer cette flamme, voir même de partager ce coin du feu à plusieurs. Mais non, non, non, rien de tout cela n’est pris en compte, et la fin de la belle histoire s’achève comme elle a commencée, dans l’étonnement.

Et puis vient le jour où vous avez VOTRE appartement, et que vous pouvez faire ce que vous voulez enfin, avec qui vous voulez sans demander d’approbations à qui que se soit, sans attendre après qui que se soit, sans faire de compromis avec qui que se soit, sans disputes, sans partage non plus de moments ordinaires, sans complicité, sans tous ces instants de bonheur en famille qui vous donnaient des palpitions de joies.

Vous apprenez à vivre autrement, à être une femme autonome, carapacée et indépendante. Les couilles d’un homme dans un corps de femme. Vous vous en sortez bien sur, vous n’avez pas le choix, vous devez montrer à vos enfants que l’on peu rebondir en toute situation, à vos amis que l’autre n’était pas si indispensable que ça dans votre vie, à vos parents que vous ne vous rencontrerez quelqu’un d’autre et puis c’est tout.

Rencontrer quelqu’un d’autre  et puis c’est tout, facile à dire. Vingt et un ans ont passés, et les choses ne sont plus les mêmes. Vous ne cherchez pas un homme avec qui avoir des enfants et construire votre vie.

Vous cherchez un homme avec qui reconstruire un morceau du reste de votre vie, et c’est de là que ce soir, assise devant mon écran d’ordinateur, je me pose la question qui me taraude ces derniers temps, l’amour idéal est-il un fantasme à 46 ans ?

Publicités

5 Replies to “Le fantasme de l’amour idéal !”

  1. Espoir! À 40 ans, après plus d’une décennie de célibat, je suis devenue follement amoureuse d’un ami. Un homme merveilleux qui – ôh miracle! – est aussi tombé amoureux de moi. Emménagement imminent.
    Bonne chance! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s