Que pourrait nous apporter la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) ?

Akupunkturnadeln, Globuli und Salbei

Actuellement, nous vivons dans une société occidentale où la technologie occupe une place dominante. Dans le domaine médical, les chercheurs mettent à la disposition des hôpitaux des machines de plus en plus performantes. Les recherches dans les laboratoires aboutissent à différentes molécules chimiques qui nous promettent, de jours en jours, une meilleure santé. Nous sommes fiers de vivre plus longtemps qu’il y a cinquante ans, ce qui est vrai, mais c’est souvent grâce à des « béquilles » médicamenteuses.
Beaucoup de maladies se raréfient mais de nouvelles apparaissent. L’évolution des moeurs, des croyances et des savoirs-faire (hygiène, vaccination… ) font disparaître certaines maladies, mais laissent la place à de nouveaux fléaux (sida, cancer… ).
Les cancers sont encore aujourd’hui, pour la médecine et la plupart des gens, un processus anarchique, insensé, ayant des causes diverses et mystérieuses. Certains médecins ont encore peu de considération pour le psychisme, le ressenti de l’être vivant et les considèrent comme quantité négligeable et appartenant à un autre univers. L’homme occidental, trop préoccupé par sa technologie, comptant sur les scientifiques pour inventer des remèdes « magiques » contre les maladies mentales et organiques, oublie peut-être de se poser les bonnes questions.
Comment mieux se préserver ? A quoi sert la maladie ? Pourquoi tombe-t-on malade ?
L’explosion démographique, l’économie de marché, les lobbies pharmaceutiques, la corruption, la domination d’une pensée établie sur le duel et la séparation du sujet et de l’environnement ont détruit la délicate relation homme-nature.
Les traditions et les rites symboliques qui pouvaient maintenir les humains dans une relative bonne santé s’effondrent, laissant place à d’autres croyances dictées par des « super-scientifiques ». L’abstraction qui fonde l’idéologie de notre « humanisme moderne » finit par nous plonger dans une terrible solitude.
Nous nous coupons de tout et nous allons vers un individualisme à outrance.
La pensée chinoise pourrait nous aider à nous recentrer vers une spiritualité de la nature, pour retrouver le sens de sa propre existence.
Dans le domaine de la santé, elle peut également nous montrer qu’il est important de prendre l’individu dans sa globalité, qu’il est important de le relier à son histoire de vie.
Ce ne sont peut-être pas que de nouveaux remèdes dont les hommes ont besoin, mais de nouvelles habitudes de vie, celles de mettre de la conscience et de la compréhension dans leurs traumatismes : quand l’homme comprend les phénomènes et les maladies qu’il subit, il peut mieux réagir, les accepter et les guérir. La médecine traditionnelle chinoise pourrait donc nous orienter vers une vision de l’univers où tout se relie et se tient.
L’harmonie intérieure à chaque être passe certainement par une connaissance de soi. Mais comment retrouver notre être intérieur ? Peut-être en opérant l’union de ce que l’Orient et l’Occident ont de mieux à nous offrir…

Sylvie C.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s