La censure émotionnelle

Capture d’écran 2014-12-05 à 23.41.03

C’est terrible de se sentir retenue et censurée.

Devenir accro de son téléphone, aux aguets d’un signe de vie.

Se forcer à se dire « retiens toi, ne lui écris pas, attends que ce soit lui qui vienne à toi », alors qu’au fond de moi j’ai envie de lui demander comment s’est passé sa soirée, comment il va , parce que moi je pense à lui et que j’aime être avec lui.

Mais non je dois me retenir, car je ne dois pas envahir un peu trop sa bulle.

La fracture est sèche et me fend le cœur. Lundi nous passions la nuit ensemble et tout allait bien et là, monsieur décide que oui il m’aime, et veut construire et vivre des choses avec moi, mais que je dois comprendre qu’il a sa vie, ses occupations et qu’on est pas obligé de se parler et de se voir tous les jours (ce que je n’ai absolument jamais demandé).

Complètement d’accord avec lui, d’ailleurs moi-même je suis trop occupée pour cela, mais bon quand on se sent bien avec quelqu’un on réfléchi pas, on se laisse aller, on ne se donne pas une règle de conduite trop drastique. Hier il me textais 10 fois dans la journée et aujourd’hui je guette mon téléphone comme si le messie devait me contacter. Et le pire c’est qu’à chaque fois que je vois que j’ai pas de textos, ça me fait de la peine, et j’ai les sanglots qui montent.

Je me contiens et décide d’attendre de voir ce qui va se passer, si il va m’écrire, m’appeler, et ça me fait vraiment chier, moi si indépendante, de me retrouver dépendante du bon vouloir de quelqu’un.

Que dois-je faire ?

Respecter ses attentes bien sur, mais, et mes attentes à moi ? on en fait quoi ?

Le pire dans tout cela c’est que ça fait plus d’un mois que le monsieur m’a bien éduqué, tous les soirs quand on ne se voit pas, il me téléphone ou me texte, et là du jour au lendemain c’est plus pareil. Mon petit cœur à peine recollé commence à souffrir et je m’en veux d’être si conne, si accro à l’attention de quelqu’un, si…. normale en fait.

J’avais vraiment besoin de me défouler avec vous ! je vous tiens au courant de ce qui va arriver et si vous avez des conseils, vous savez où me trouver.

Merci mes amis !

Publicités

2 Replies to “La censure émotionnelle”

  1. L ’homme est un drôle d’animal ! Pour ne pas le perdre , il ne faut pas qu’il sente la » laisse » que vous lui avez passé autour du cou ! Laissez lui du « mou », ce semblant de liberté qui lui est nécessaire …..mais tout en douceur , sans à coups , et sans jamais lâcher la laisse !!
    Même s’il vous aime s ,s ’il se sent surveillé à tout instant ……il fuira …..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s